De nombreux documents citent A. Merian comme étant le premier découvreur de l'asphalte pour le revètement des routes. Ce "A" pourrait désigner Andréas Merian (Bâle, 1794 - Neuchâtel, 1880). N'ayant pas encore eu l'occasion de lire son autobiographie, je me contenterais de citer les auteurs qui ont abordé le sujet et parmi lesquels on a la surprise de trouver Prosper Mérimée...

"Le bitume et l'asphalte révolutionnèrent la voirie avec J.L McAdam, Eirini d'Eyrinis et A. Merian - premier trottoir bitumé à Paris en 1838 et première rue en 1854 (rue Bergère)"

Jacques LAPAIRE : Le bitume et la mine de la Presta (Suisse) ...

"L'asphalte n''était pas encore inventée (sic)... : L'asphalte, ou plutôt l'asphaltage, invention de l'ingénieur suisse Mérian, était en 1844 à tel point une nouveauté que Mérimée se trompe sur le genre du nom,"

ARSÈNE GUILLOT — L'ABBÉ AUBAIN
ŒUVRES COMPLETES DE PROSPER MERIMEE PUBLIEES SOUS LA DIRECTION PIERRE TRAHARD ET EDOUARD CHAMPION 65946:; ŒUVRES COMPLÈTES DE PROSPER MÉRIMÉE CARMEN, notes concernant Carmen, ligne 29

" The use of powdered native asphalt in roadmking is said to have originated about 1849 when an engineer called Merian noted that pieces of native asphalt rock falling from trucks taking it to the mastic factory were powdered by the truck wheels and then rolled by later wheels into a useful road surface. Mérian conducted successful trials in the Swiss village of Travers in 1849. Major applications of compressed powdered asphalt were undertaken on the Rue Bergère in 1854 in Paris."

M.G. Lay : Handbook of road technology , Page 48 "C'est dans ce même canton de Neuchâtel qu'un ingénieur Suisse, M. Merian, devait, un siècle et demi plus tard (1849), découvrir la propriété que possède la poudre d'asphalte fortement chauffée et comprimée sous le choc d'outils maintenus eux mêmes à un haut degrès de température, de se solidifier par le refroidissement, de se reconstituer en quelque sorte en roche asphaltique, et de former une chaussée dont la résistance est énergique. Après les essais infructueux de 1837, aux Champs-Elysées,(...), on allait renoncer à l'emploi de cette matière pour les chaussées, lorsqu'une expérience faite rue Bergère, en 1854, avec le nouveau système de M.Mérian, vint démontrer que l'on était maître enfin de la solution.

" L'asphalte: son origine, sa préparation, ses applications, Par Léon Malo, Publié par Baudry et cie., 1898

Placez ici le contenu de id "smallbodyam_14"

Prosper Mérimée
1803-1870

Asphalte Merian